La municipalité a eu une pensée pour le conteur, en attribuant son nom à une rue. Mais aucun petit Juif du coin nen a pu en faire autant durant les six cent années de leur présence.